English / Français
We are the time. We are the famous
Une installation interactive dont le public est le protagoniste. Les visiteurs sont en effet confrontés à deux images d’eux-mêmes en temps réel, avec lesquelles ils ont la possibilité d’interagir. L’une d’elle ralentit le temps et le rend indistinct, comme s’il s’agissait d’une photo en cours de développement. L’autre fragmente le temps en une séquence de moments figés, comme une pellicule de cinéma qui semble se déplacer sur le mur. Sur l’un des murs, le spectateur est incité à s’immobiliser, de façon à ce que son image reste claire, alors que sur l’autre, il est encouragé à se déplacer, afin d’animer la séquence.



Cette installation dépeint deux façons d’être représenté dans le temps – la fixité de la photo et la séquence filmique. Pourtant, dans « We are the time. We are the famous », l’image fixe est en réalité la seule image mouvante, représentant une certaine durée dans sa mobilité, alors que la séquence filmée est en réalité composée d’une série de moments statiques. De cette façon, le spectateur est amené à faire l’expérience directe du passage du temps, qu’il ressent simultanément comme un flux et comme une série de points fixes. Ainsi, le temps peut être perçu simultanément de deux façons contradictoires. Le titre de cette installation est tiré d’un poème de J.L. Borges : « Nous sommes le temps. Nous sommes les gloires. »



2005

Auteurs: Andy Cameron (Royaume-Uni), David McDougall (Royaume-Uni), Oriol Mesia (Espagne), Hans Raber (Autriche).

Copyright © 2006 Fabrica s.p.a.